Partagez | 
 

 
MATT BAR BACK IN THE GAME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar



→ messages : 5042


don't let me go.
memo:
contacts:

MessageSujet: MATT BAR BACK IN THE GAME   Jeu 20 Juil - 23:31


NOM PRENOM : ELIZA XX
AGE : 29/30 ans
Histoire : - Née en Irlande d'un père xx et d'une mère au foyer, elle a vécu une enfance classique jusqu'au décès de son père, dont elle était proche, lorsqu'elle avait quinze/seize ans dans un accident de voiture. Doté de quelques dettes dont il avait du mal à se débarrasser, sa mère rencontra lors d'un gala un homme américain en vacances de quinze/vingt ans son aîné, dont elle s'éprit instantanément, à moins que ce ne soit de son compte en banque. En effet, ce dernier, étonnamment célibataire, était à la tête d'une grande compagnie pharmaceutique qui opérait dans le Texas. Sa mère ne tarda pas alors à mettre le grappin sur cet homme, à tel point qu'elle quitta ses attaches européennes pour le suivre Outre-Atlantique. Ce n'est qu'une fois arrivés au Texas que les deux femmes découvrirent l'alcoolisme, la possessivité et le caractère sociopathe de cet homme qui avait donc bien des raisons de rester célibataire. Néanmoins, sa mère, vénale et aveugle à la réalité de son nouveau mariage, sombra dans les somptueuses soirées, l'alcool et les préoccupations mondaines, délaissant sa fille.
- Eliza, haïssant son nouveau beau-père, méprisant sa mère, ne tarda pas à fréquenter des milieux plus modestes et certainement moins fréquentables pour oublier, oublier les rivages irlandais qui lui manquaient tant, oublier cette nouvelle vie de merde. C'est lors d'une vulgaire soirée avec son copain du moment, petite racaille sans intérêt qui se prenait pour le roi du monde à dégotter une fille pareille entre ses bras, qu'elle rencontra Ryan. Blond un peu plus charmant que les autres, mais avec une condition toujours aussi médiocre. Pas sensible à ses charmes en apparence, ça c'était une première. Se foutant bien de savoir ce qu'elle avait en argent de poche. Elle en a 19. Lui 25. Inconsciemment, elle se haït pour se trouver attirée vers lui alors qu'elle ne fait peut-être que répéter le schéma de sa mère avec son beau-père. Elle traîne de plus en plus dans ses terres, finit par se lasser de son petit-ami bouche-trou. Elle veut voler de ses propres ailes. Ca tombe bien, Ryan a eu une mission avec des amis mexicains de l'autre côté de la frontière sauf qu'il ne sait pas comment faire. Il doit faire passer de la drogue. Sauf que lui est déjà fiché, avec son compte en banque et son allure, ça passe mal. Eliza lui propose son aide. Il lui rit au nez. Une fille de riches en manque d'aventures qui se pissera dessus dès le contrôle. Eliza insiste. Les jours passent. Les solutions manquent. Ryan n'est pas idiot : autant que ce soit elle plutôt que lui. Il l'envoie comme mule. Elle passe soit-disant un week-end Thalasso là-bas, revient avec un sacré paquet de drogues. Elle dévoile la bête, il devient fou d'elle.
- C'est ensembles et à l'aide de ce même ami mexicain qu'ils montent leur business de passeur de clandestins. Eliza s'occupe de se rendre au Mexique sous couverts d'excuses de riches, même si elle a depuis longtemps coupé les ponts avec sa famille, pour rencontrer les familles et les personnes souhaitant traverser la frontière, récupérer leurs papiers et/ou leur en faire de nouveaux. Ryan s'occupe de les réceptionner à la frontière grâce à ses contacts dans la police et leur trouver un logement de fortune sur place. Ils se font un sacré pactole. Ryan découvre les fêtes somptueuses, l'alcool et l'argent à flots. Eliza les partage avec lui, avec un autre goût qu'auparavant.
- Tout va bien jusqu'à ce que Ryan s'enivre de son pouvoir et se mette à refuser des clients sous peine que ces derniers ont manqué de respect ou parfois juste parce qu'il n'aime pas leur gueule. Il se pense plus important qu'il ne l'est vraiment. Eliza le suit, parfois. Couple impérial sur la frontière mexicaine. Jusqu'à ce qu'ils agacent un des cartels : un proche des cartels souhaitait faire passer un de ses amis et sa famille, sauf que Ryan les a laissés à la merci des gardes-frontières après avoir récupéré leur argent, pas nécessairement au courant de leur connexion avec les cartels.
- Il a reçu des menaces. Plus discret et plus sécurisé aussi, il s'est terré. Mais il n'avait plus de contacts avec Eliza. Elle n'était jamais revenue de son dernier voyage au Mexique. Lorsqu'il est revenu chez lui pour faire ses valises avant que les cartels lui tombent dessus, un cadeau macabre l'attendait depuis plusieurs jours peut-être. Un doigt. Avec une bague. Une bague qu'il lui avait offerte. Il décida de s'enfuir, trouver une solution, mais les cartels l'attendaient au coin de rue. Il essuya une balle et réussit à se réfugier dans un camp néo-nazi. Eliza de son côté, a réussi s'échapper des griffes des cartels,  en cavale pendant plusieurs jours avec le cash qu'elle avait sur elle dans le Mexique. Les cartels lui ont fait croire à la mort de Ryan, un doigt et un pendentif qu'il portait souvent.
--> en gros je me dis, les cartels pour essayer de les faire parler auraient fait croire à Ryan et à Eliza qu'ils avaient l'un et l'autre pour les briser et les faire parler ou rendre l'argent, et en allant chez Ryan il aurait pris une bague à Eliza et un pendentif à Ryan et aurait envoyé le truc l'un à l'autre avec un doigt.
- Lorsque l'épidémie frappe, Eliza est au bord de la frontière avec un groupe de fortune établi pendant la panique générale. Elle sait par sa mère, qui l'a contacté dans son dernier souffle pour lui donner la localisation d'une zone quarantaine pas loin de leur maison dans le Texas. Eliza mène son petit groupe de l'autre côté de la frontière qu'elle connait si bien. Elle reçoit le vaccin et découvre quelques mois plus tard son inutilité complète. Peu importe qu'elle soit mordue par un zombie ou griffée, le simple fait de mourir de façon même naturelle la ramènera des morts pour devenir un zombie. Il faut donc vivre. Un an plus tard, le gouvernement américain tombe, tout semblant de civilisation s'effondre et tout se délite. Elle finit par s'éparpiller dans des groupes qui survivent plus ou moins bien, n'hésitant pas à changer et se tirer dès qu'elle sent le vent tourner.
- en 2014, après trois ans d'errance, elle sympathise avec un homme qu'elle sauve d'une fâcheuse posture. Remarquant sa discrétion et son excellente prise en main des armes, surtout le sniper, utile pour la chasse ou débusquer des intrus, il la recommande auprès de la mine. (Elle peut nouer une relation intime ou éparse avec cet homme en PNJ ? à toi de me dire pour le fun du truc) Elle finit par intégrer la mine en tant que chasseuse, même si elle opère souvent de nuit. Dotée de son sniper ou parfois d'un simple couteau et pistolet, elle avance à pas de loups dans les bois, à la recherche de sa proie ou d'intrus à dépouiller dans l'obscurité. Elle s'aventure parfois bien loin mais elle n'en n'a que faire. Elle sait ce que c'est de s'aventurer hors de sa zone de confort. Elle aime le danger et la sursécurité de la mine l'agace et l'ennuie parfois un peu. Mais elle revient toujours avec de bonnes et rares victuailles et malgré son tempérament un peu bipolaire, elle est donc assez appréciée (certains diront à petite dose) à la mine.

Armes de prédilection : sniper (quand les munitions et les armes de plus en plus rares sont là), fine lame, pistolet classique.
Talent pour : repérer, observer, tuer, et ce au bon moment. Séduire même si ça fait un moment que personne ne s'est montré vraiment assez intéressant pour le faire. TALENT. TALENT au choix

_________________
★ Is there anybody in there? Just nod if you can hear me. I hear you're feeling down. Well I can ease your pain, get you on your feet again. There is no pain you are receding, you are only coming through in waves. Your lips move but I can't hear what you're saying. I can't explain you would not understand, this is not how I am. I have become comfortably numb.


Dernière édition par Erik Darrington le Jeu 20 Juil - 23:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



→ messages : 5042


don't let me go.
memo:
contacts:

MessageSujet: Re: MATT BAR BACK IN THE GAME   Jeu 20 Juil - 23:36

C'est un peu long, mais j'ai essayé de bien respecter la chronologie, j'ai blablaté des trucs pour te mettre dans le mood et te donner l'inspi, tout est évidemment négociable.

J'ai bien explicité notamment par rapport à l'épidémie pour que ce soit bien clair pour toi avec les dates et ton intégration à la mine (tu verras dans les annexes mais en respectant juste ce que j'ai écrit, tu pourrais limite t'en passer en restant vague comme moi dans mon post ci-dessus ) la mine ils sont un peu sélectifs etc donc il faut être recommandé par un mec déjà dans la mine d'ou le truc avec l'homme qui la recommande, avec lequel elle pourrait limite avoir une relation un temps ou toujours en cours (à mettre en PNJ ou qui pourrait être joué sur le forum si y'a un joueur mec - ou fille vraiment tout est négociable pour pouvoir faire ce lien et ton entrée dans la mine)

Bref dis-moi si ça te va, désolé pour la longueur, vraiment je serais pas comme ça en rp

_________________
★ Is there anybody in there? Just nod if you can hear me. I hear you're feeling down. Well I can ease your pain, get you on your feet again. There is no pain you are receding, you are only coming through in waves. Your lips move but I can't hear what you're saying. I can't explain you would not understand, this is not how I am. I have become comfortably numb.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



→ messages : 5042


don't let me go.
memo:
contacts:

MessageSujet: Re: MATT BAR BACK IN THE GAME   Ven 21 Juil - 0:05

et en parlant d'écart d'âge, petite vidéo de son sexy power : https://www.youtube.com/watch?v=rlif6lfdijA Ryan is dead

_________________
★ Is there anybody in there? Just nod if you can hear me. I hear you're feeling down. Well I can ease your pain, get you on your feet again. There is no pain you are receding, you are only coming through in waves. Your lips move but I can't hear what you're saying. I can't explain you would not understand, this is not how I am. I have become comfortably numb.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: MATT BAR BACK IN THE GAME   

Revenir en haut Aller en bas
 

MATT BAR BACK IN THE GAME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: matt's bar.-