Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 
And I got you swimming through my lies. (Emma&Adriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité




MessageSujet: And I got you swimming through my lies. (Emma&Adriel)   Mar 13 Jan - 22:56


« Et t'as pas intérêt à empiéter à nouveau sur mon territoire, pigé ? » Aucune réponse. Rien, si ce n'est les poings d'Adriel qui se serraient et sa mâchoire qui se contractait à l'écoute de ses propos. Il détestait cette situation et ce sentiment d'impuissance qu'il ressentait alors. Pourtant, il n'y pouvait pas grand chose. On l'avait pris par surprise et surtout, ils étaient plus nombreux que lui puisqu'il était seul. Il faut dire que le brun n'avait aucune raison de penser qu'il aurait eu besoin de renfort, autrement, il aurait demandé à Lydia, ou même à Ted, de venir. Là, on l'avait attiré sous le prétexte d'un contrat juteux alors il avait tout de suite accepté sans se méfier. Finalement, il s'était retrouvé face à Alex et trois de ses 'amis'. Une autre histoire de territoire encore ; apparemment, le trafic d'armes qu'il gérait avec Lydia en parallèle de son métier de tueur à gages ne  plaisait pas vraiment à ce type. Alors il avait voulu faire comprendre à Adriel qu'il ferait mieux de gérer ses affaires ailleurs. Tout s'était passé très rapidement. Il avait mis à peine quelques secondes à comprendre que quelque chose clochait mais c'était déjà trop tard. On l'entraînait déjà dehors, dans une ruelle sombre et peu fréquentée pour s'en prendre à lui après l'avoir désarmé. L'américain avait essayé de se défendre comme il le pouvait, flanquant quelques coups mais à quatre contre lui, il n'avait pas pu faire grand chose. Et maintenant, alors qu'Alex et ses esclaves quittaient la ruelle, le laissant seul ici, il ne pensait qu'à une chose ; se venger, lui rendre la monnaie de sa pièce à la moindre occasion. Mais là, il n'était pas en état, loin de là. Il fut pris d'une quinte de toux qui lui fit cracher du sang sur le sol. Une chose était sûre ; il ne pouvait certainement pas rester ainsi. Il fallait qu'il se relève, qu'il rentre chez lui pour prendre soin de ses blessures. Avec difficulté, il se redressa et s'appuya contre le mur. Jamais il n'arriverait jusque chez lui, du moins, c'était l'impression qu'il avait alors. Son appartement lui semblait bien trop éloigné du quartier dans lequel il se trouvait. Adriel mit alors quelques instants avant de réaliser qu'il connaissait quelqu'un qui n'habitait pas très loin. Et sans réellement réfléchir, il se mit en route vers cette destination.

Emma. Ce n'était sans doute pas une très bonne idée. Mais sur le moment, toute objection était absente de son esprit. Ce qui comptait était qu'en allant la voir, il verrait aussi un visage familier, réconfortant. Pourtant, ils ne se fréquentaient pas depuis si longtemps que ça. Enfin, ils avaient déjà passé quelques soirées ensemble mais cela ne voulait pas dire qu'Adriel avait une confiance absolue en elle, bien que ça n'avait rien d'étonnant puisqu'il se méfiait de quasiment tout le monde. En tout cas, à ce moment là, c'était son nom qui s'était imposé dans son esprit, comme si se rendre chez elle était une évidence. En route, il croisa son reflet dans une vitrine et s'arrêta devant celle-ci. Il avait une grosse entaille au niveau de la lèvre, ses vêtements étaient parfois un peu déchiré, ses cheveux totalement décoiffés et il y avait fort à parier que d'ici quelques jours, un œil au beurre noir ferait son apparition sur son visage. Il essaya de s'arranger un peu sans grand succès. L'américain arriva devant la porte de son appartement bien plus vite que ce qu'il pensait. Il frappa et patienta quelques instants avant qu'une Emma surprise – et à raison – ne vienne lui ouvrir. Il resta silencieux une poignée de secondes, réalisant soudainement qu'il ne savait pas quoi dire pour justifier sa présence. C'était probablement une très mauvaise idée d'être venu là, ce qu'il remarquait seulement. Encore une fois, il allait devoir mentir pour s'en sortir. « Je .. J'sais pas pourquoi j'suis là, j'étais pas loin et.. » Pour le coup, ça, c'était pas vraiment un mensonge. Mais pour la suite... Il avait l'impression d'être foutu, surtout qu'Adriel n'était pas en pleine forme ni dans son état normal alors il n'était pas sûr de pouvoir être cohérent. Bref, de toute façon, il était trop tard pour faire marche arrière. Il s'appuya contre le chambranle de la porte, sa tête lui tournant un peu trop. « Ça te dérange si j'rentre un peu ? J'serais pas long, juste .. le temps d'appeler un taxi. » Il ne voulait pas l'admettre mais la voir, rien que quelques instants, ça lui faisait du bien. Trop de bien, même.
Revenir en haut Aller en bas
 

And I got you swimming through my lies. (Emma&Adriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: résidences.-