Partagez | 
 

 
✬ ARTICLE UN : GLORY AND GORE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité




MessageSujet: ✬ ARTICLE UN : GLORY AND GORE.   Dim 27 Avr - 14:56


article numéro un
- glory and gore -


Deux ans. C’est le temps qui s’est écoulé depuis que Caïn a fait son retour. Ou devrais-je dire avait ? Avec la condamnation de John Rosenberg, principal et seul suspect véritable, l’affaire semble bouclée. J’aurais pu y croire. J’aurais pu enfin croire que Caïn était derrière les barreaux, mais le meurtre de Logan au lendemain de la condamnation de Rosenberg me laisse encore plus en proie au scepticisme et aux questions. Était-il – comme il en avait souvent l’habitude – au mauvais endroit au mauvais moment ? A-t-il rencontré le chemin d’une personne qui voulait le faire taire ou même pire, celui de Caïn ? Peut-être n’était-il que la victime de la machinerie politique qui se déroule en ce moment même ? Celle des élections en cours, ou plutôt de celle de la candidature d’Alden Warner qui vise à brader un troisième mandat. Je pourrais être de ceux qui vantent son mérite. De ceux qui clament que la criminalité a baissé, à l’aide de figures, chiffres, faits concrets et qui sont en effet exacts. La criminalité a baissé. C’est un fait que je lui accorde. Mais à quel prix ? J’ai eu vent de bruits de couloirs inquiétants, de faits divers étranges, de meurtres qui ne sont pas résolus et directement envoyés dans les affaires classées sans même avoir droit à une enquête approfondie... Doit-on combattre le crime par le crime ? Quoiqu’il en soit, j’ai reçu hier une lettre noire, qui présage des événements funestes. Cette lettre visait directement le maire en fonction, Alden Warner, d’une personne ou d’un groupe extrémiste, qui érige Caïn en « Maître » et clame qu’il n’a pas été arrêté, que John Rosenberg est un imposteur et que pour laver cet « affront », le sang du Maire va couler. Il est donc de mon devoir de la rendre publique. Montrer au Maire qu’il est loin d’en avoir fini avec le crime, que le crime est toujours là, quoiqu’il en dise dans des discours remplis de bons sentiments et de larges sourires de façade. Quel est ce groupe d’extrémistes ? Comptent-ils agir ? Sont-ils dirigés par Caïn lui-même ? Que veulent-ils ? Le Maire est-il déjà au courant de cette lettre ? Tant de questions dont je tâcherai de vous donner une réponse claire et précise, quand plus personne aujourd’hui ne veut le faire. Ou ne peut le faire.


Warner,

Votre pouvoir n’a d’égal que votre idiotie. Votre sourire mielleux. Votre famille irréprochable quand on sait que vous êtes un amateur de prostituées. Votre façon de croire que sans votre présence, Rosenberg n’aurait pas été arrêté. Vous êtes si loin du compte, Monsieur Warner. Une pourriture. Vous êtes une putain de pourriture assoiffée par le pouvoir et l’ivresse du pognon. Vous nous donnez la gerbe. Avec vos costumes chics, vos sourires hypocrites, vos discours exaspérants. Minneapolis n’est pas prête à renaître de ses cendres. Minneapolis ne va pas revivre. Minneapolis n’est qu’une foutue ville nécrosée par tous ces crimes. Et vous le savez que trop bien. Même si ça vous amuse de passer cela sous silence. Même si vous pensez que ça va vous aider à briguer un énième mandat à la mairie de la ville. Jamais vous n’y arriverez. Pas avec nos actions dans les parages. Vous avez décidé d’user de la carte la plus médiocre. Oser défier notre maître. Oser défier les actions de Caïn, cet être que vous jugez maléfique. Vous ne savez rien de lui. Vous ne savez rien de ses motivations. Ces meurtres se sont déroulés pour une bonne raison. Ces personnes méritaient de crever. Blacknight n’a fait qu’accomplir la destinée funeste qui régnait sur chaque victime. Ils devaient mourir. Vous êtes si loin du compte avec vos suppositions. Vous pensez détenir le véritable coupable. Vous pensez que ce psychiatre de pacotille a le rang nécessaire pour accéder à un tueur de cet ampleur. C’est faux. Il n’est rien. Il n’est qu’un pauvre type ayant voulu gagner en notoriété. Il a volé la place de notre maître. Il a volé son rôle. Il est venu le dépouiller de toutes ces attributions macabres. Il ne mérite qu’une chose : la mort, pour un tel affront. Vous pouvez ignorer notre message. Vous pouvez croire que rien ; ni personne ne pourra semer la terreur en ville. Mais peu importe. Nous y arriverons. Nous combattrons coûte que coûte pour assiéger vos espoirs. Vous ne serez plus rien dans quelques temps. Qu’un nom parmi tant d’autres. Qu’un vague souvenir que chacun rayera de son existence. Le souvenir de Caïn n’est pas mort. Caïn n’est pas mort, rappelez-le vous. Il est là. Quelque part. Tout proche. Prêt à accomplir sa destinée. Prêt à venir ronger d’autres familles. Il attend le moment opportun pour recommencer. Peut-être que vous serez une victime, vous aussi. Ça ne serait que trop mérité. Continuez à briller cher Warner, car la chute sera douloureuse. Tous les petits secrets finissent par se connaître. Ne l’oubliez pas. N’oubliez pas que vous avez fait fausse route depuis le début. N’oubliez pas que les répercussions ne seront que plus atroces. Le sang va couler. L’humanité va payer. Caïn brillera à nouveau.

Bien à vous.


Note de l'équipe administrative : ainsi la lettre reçue par le maire devient officielle aux yeux de tous, vous êtes en droit d'en parler, d'émettre vos suppositions dans vos rps, les flics du forum peuvent s'interroger sur le sérieux ou non de cela, etc.



Revenir en haut Aller en bas
 

✬ ARTICLE UN : GLORY AND GORE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: les articles.-