Partagez | 
 

 
✯ INTRIGUE QUATRE : THE CASTLE IN THE FRAYED.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

LITTLE WOLFand it haunts me every time i close my eyes.


→ messages : 10386


don't let me go.
memo:
contacts:

MessageSujet: ✯ INTRIGUE QUATRE : THE CASTLE IN THE FRAYED.   Sam 26 Avr - 17:48


intrigue numéro quatre
- the castle in the frayed -


Halloween approchait, une fête que tous les américains dignes de ce nom se réjouissaient de fêter ! Enfants comme adultes, vieillards comme adolescents pourraient se glisser dans la vie d'un vampire, d'un hot-dog ou d'une jolie infirmière – selon les goûts de chacun ! Un moment idéal pour oublier un peu le contexte sombre dans lequel Minneapolis se trouvait depuis la réapparition de Caïn, ou plutôt prétendue réapparition selon certains. Mais là n'était pas le sujet, les élus de la ville souhaitaient offrir un peu de détente à leurs habitants, peut-être en prévision des prochaines élections ou tout simplement pour montrer qu'ils savaient penser à autre chose qu'à ce fameux tueur en série. C'était bien connu, lorsqu'un sujet occupait le devant de la scène, tous les autres étaient balayés au second plan et il ne restait qu'à espérer que des réjouissances permettraient aux habitants de Minneapolis de se divertir un peu.

Pour cette occasion, les élus avaient décidé de mettre les petits plats dans les grands ! Ils avaient fait privatiser une rue d'un quartier résidentiel de la ville – tirée au hasard par une main innocente qui n'était nulle autre que le frère d'une victime récente de Caïn – afin d'y organiser une sorte de fête des rues, mais à la sauce Halloween bien évidemment ! La rue avait été décorée avec soin et les maisons qui s'y trouvaient étaient bien évidemment de la partie : leurs propriétaires avaient été invités à participer activement.

L'entrée dans la ruelle était étroitement surveillée, bien que gratuite. Des policiers s'assuraient que personne n'était armé et des membres du parti politique du maire veillaient à ce que tous les gens qui se joignaient à eux étaient déguisés et veillaient aussi à donner un papier aux nouveaux arrivants qui leur servirait pour la grande enquête plus tard dans la soirée. Ceux qui débarquaient sans jouer le jeu étaient redirigés vers un stand non loin de là qui proposait une bonne quantité de déguisements aussi variés que ridicules, mieux valait donc arriver avec le sien sous peine de finir déguisé en Maya l'Abeille ou en Dora l'Exploratrice – et oui, même pour les hommes ! La rue en elle-même avait été remplie de stands que l'on trouvait habituellement dans les fêtes foraine – tir à la carabine à plombs, stands de nourriture ou l'on pouvait retrouver la légendaire tarte au potiron ainsi qu'une quantité d'autres animations. Ces derniers étant bien évidemment payants.

Plusieurs jeux étaient prévus, pour commencer l'élection de la maison la mieux décorée de la rue où le gagnant pouvait remporter une coquette somme d'argent – de quoi persuader tous les habitants du quartier de jouer le jeu. Il y avait ensuite un défilé pour élire le plus beau costume, mais qui ne concernait que les gens qui décideraient de s'y inscrire de manière à pouvoir s'organiser au mieux – ce soir-là, l'organisation était le maître mot des organisateurs ! Puis pour finir, une sorte de grande enquête à laquelle chaque visiteur pouvait participer ! Ce dernier point était certainement ce qui occuperait le plus les visiteurs, mais il n'était bien évidemment pas obligatoire d'y participer. Les gens désireux de venir ici simplement pour profiter des stands et de la musique pouvaient le faire. L'énoncé de l'enquête informait simplement les participants à la fête que quelqu'un avait dérobé la tête de Jack-o'-lantern et qu'il fallait le démasquer !

En achetant de la nourriture ou en participant aux jeux présents ce soir-là, les gens qui joueraient le jeu se verraient confier un « secret » qui leur donnerait un indice sur l'identité du coupable. Le papier donné à chaque participant à son arrivée à la fête était en réalité une liste « d'élus » où figurait le véritable coupable – fictif bien entendu – et ceux qui parviendraient à la démasquer repartiraient avec un petit cadeau.

Le but des organisateurs était de permettre aux habitants de se vider la tête en s'amusant, mais les faire participer à une enquête ne risquait-il pas de leur rappeler la présence de Caïn ? Peut-être, peut-être pas, même à Minneapolis les gens devaient pour penser à autre chose, après tout dans l'ambiance de la fête même les plus récalcitrants devaient être capables de s'amuser. Et dans le cas contraire, ils serviront simplement de cible pour les lancers d’œufs ! Et oui, même si Halloween est réputé pour son côté sombre, ce soir-là tout le monde devait s'amuser !



_________________
☆ ☆ when the days are cold and the cards all fold. and the saints we see are all made of gold. when your dreams all fail and the ones we hail are the worst of all and the blood's run stale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shoottherunner.forumgratuit.org
 

✯ INTRIGUE QUATRE : THE CASTLE IN THE FRAYED.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: we feel a storm.-